Présentation     

Le Collège Français de Chirurgie Vasculaire a été fondé en 1978, cinq ans avant la création des DES (diplôme d’études spécialisées) et des DESC(diplôme d’études spécialisées complémentaires) devant les effets de l’absence de filière de formation en chirurgie vasculaire, d’où des indications inappropriées ,des techniques inadéquates, des résultats médiocres et des dépenses inutiles. Ces risques ont conduit les enseignants exerçant la chirurgie vasculaire à se réunir pour organiser à l’échelon national : d’une part la formation des futurs chirurgiens vasculaires, d’autre part la réactualisation des connaissances des chirurgiens dont l’activité réelle garantissait déjà la compétence en chirurgie vasculaire. Le Collège, association régie par la loi de 1901 et publiée au J. O. du 30 mars1978, regroupe tous les chirurgiens vasculaires, hospitalo-universitaires, hospitaliers, et des centres privés. Il est dirigé par un Directoire représentatif de l’ensemble de ces membres. Il organise la formation au niveau des régions afin de mettre en commun les ressources d’enseignement théorique et les stages de formation pratique. Mais les objectifs, les règlements, les épreuves d’examen et les contrôles de la valeur formatrice des services sont nationaux pour harmoniser les modalités de formation et de validation . La double garantie apportée par le Collège provient de ces contrôles : au terme de trois années d’enseignement théorique et pratique, les chirurgiens déjà qualifiés doivent prouver leur expérience et leur haut niveau de connaissances pour obtenir le diplôme. De même, les enseignants doivent prouver leur activité réelle de formation pour que leur terrain de stage soit reconnu formateur .La spécialité de «chirurgie vasculaire» et la filière de formation qui y conduit ont été reconnues successivement par le Ministère de la Santé en 1980 et de l’Éducation Nationale en 1981. Elle est ensuite devenue un Diplôme d’études spécialisées complémentaires (DESC) en 1984 pour être accessible aux chirurgiens des autres disciplines chirurgicales, puis un Diplôme d’études spécialisées (DES) en1988 conduisant à une spécialité exclusive, avant de redevenir un DESC qualifiant en 1991, conjointement à la réintroduction d’un DES de chirurgie générale(« Tronc commun »). Des réflexions sont en cours pour rapprocher la formation des chirurgiens vasculaires de celle des chirurgiens thoraciques et des chirurgiens cardiaques. De réforme en réforme, le Collège a assuré et continuera d’assurer son rôle de réflexion et de coordination nationale aux différents niveaux de formation. Les diplômes du Collège, décernés depuis vingt-cinq ans à des candidats français ou étrangers ont contribué largement à garantir la qualité de la chirurgie vasculaire française.